Technique

Une technique de mesure de pointe



Avec la tomographie industrielle assistée par ordinateur, des pièces peuvent être mesurées sans contact et sans essai destructif. Ce procédé permet aussi de représenter les pièces en trois dimensions. La tomographie industrielle, ouvre de nouvelles voies dans la représentation des pièces avec un gain de temps décisif par rapport au type de mesures traditionnelles.



La pièce à mesurer est fixée sur une table rotative à 360°. Pendant la rotation, la pièce est scannée en continu avec un faisceau à rayons X.  Un détecteur situé derrière la pièce, enregistre les rayons X, détermine les coordonnées et les  transforme en une image 2D. De nombreuse images à rayons X sont obtenues pour chaque orientation de la table rotative.

 




 
 

 

 

 

 


Par la suite, un programme reconstitue un modèle 3D qui fait apparaître toute la géométrie de la pièce. Cette image 3D fait non seulement apparaître les contours externes mais aussi les arêtes internes ou cachées.

 

 

 

 

 

A cette étape, le nuage de points enregistrés est transformé en volume 3D par des calculateurs et des programmes adaptés. Des densités variables, des matières différentes ou des porosités peuvent devenir visibles en utilisant différents tons de gris. Par le modèle 3D, plusieurs traitements peuvent être effectués sans pour autant rescanner la pièce.

 

On peut ainsi citer :

 

-         Contrôle de montage

 

-         Contrôle de défaut

 

-         Analyse de porosité

 

-         Analyse d’épaisseur de paroi

 

-         Résultat complet de mesure avec tous les contours internes et externes

 

-         Requalification

 

-         Comparatif état de la pièce avec la tolérance ou comparatif de pièces entre-elles

 

-         Représentation du modèle par des couleurs reconstituées

 

-         Best-fit, comparaison avec le modèle CAO

 

-         Vérification de la matère

 

-         Reverse-Enginnering.

 

 

Par ailleurs, en plus des programmes utilisateurs du scanner, les programmes suivants sont aussi utilisés :

 

-         VG StudioMax

 

-         WinWerth.

 

 

 

Pour la mise au point des mesures, des analyses tomographiques et des résultats dimensionnels, toutes les données CAO sont exploitables avec des préférences pour STEP, IGES, DXF et Catia.

 

 

 

Avec le Tomoscope HV Compact de la société Werth Messtechnik GmbH, il est possible d’effectuer une mesure complète rapide sans destruction de la pièce.

 

 

 

La déviation maximale de la longueur selon la norme ISO 10360 ou bien VDI/VDE 2617 est de : E1 : (2,5+L/120 ) µm ; E2 : (2,9+L/100) µm ; E3 : (4,5 + L/75) µm.

 

 

 

Les déviations de la pièce peuvent aller jusqu’à : Ø350 mm X 350 mm.

 

 

 

Le rayon X a un pouvoir de pénétration dépendant naturellement de la matière tomographiée mais aussi de la géométrie de la pièce à scanner.

 

Avec le tube 225KV, il est possible de tomographier des aciers jusqu’à une paroi de 15 mm. Par contre, avec le même tube à rayons X, il est possible d’atteindre une pénétration de la paroi jusqu’à 200 mm. Des pièces en matière plastique ou en caoutchouc, peuvent ainsi être scannées sans problème.

 

 

 


N’hésitez pas à nous contacter, pour recevoir de plus amples informations concernant les matières adaptées à l’analyse tomographique.